Historique

En 1972, sur une initiative de Christian SAGLIO et Adama GOUDIABI, avec l’aide de la Coopération Culturelle et Technique Française, les villageois d’Elinkine ouvraient le premier campement villageois de l’histoire du Sénégal. Le but était d’utiliser les bénéfices de cette structure d’accueil géré par les villageois pour aider le village tant au niveau social et médical que culturel. C’est ainsi qu’Elinkine s’est doté d’un dispensaire, d’une maternité, de plusieurs salles de classe et a aidé dans leurs problèmes sociaux plusieurs personnes d’Elinkine ou des iles environnantes.

Situé sur une magnifique plage au bord des bolongs, à quelques centaines de mètres de la gare routière, le campement était initialement composé de trois cases, ce qui lui valu le nom de « Campement des Trois Cases ». Il fut complété par la suite d’un restaurant et de plusieurs autres cases.

Au cours du conflit qu’a connu la Casamance dans les deux dernières décennies du 20éme siècle, le campement villageois d’Elinkine a souffert d'une baisse du tourisme dûe aux évènements. Les bâtiments souffrant des méfaits de l’hivernage et les moyens manquant pour l’entretien, les cases sont progressivement tombées dans un mauvais état et le campement n’a pas pu rester ouvert. Au début des années 2000, confiés à la Jeunesse d’Elinkine, le campement a vainement tenté de survivre et de chercher des partenaires.

En 2007, Moustapha MANGA prenait un accord à titre privé avec le village d’Elinkine, représenté par Djibril DIATTA, Président de la Jeunesse d’Elinkine, pour remettre en état ce campement et le faire revivre et de nombreux travaux furent entrepris. Un nettoyage total du site a été fait. Un nouveau château d’eau a été construit afin d’assurer la fourniture en eau de chaque chambre et du restaurant. Des allées ont été tracées. Tous les bâtiments existant ont été enduits, crépis et peints. Les chambres ont été carrelées et les salles de bains ont été carrelées, sol et mur, et équipées de lavabos, douches et cuvettes de WC. Les lits ont été dotés de véritables matelas. En prévision de l’électrification, deux chambres ont été équipées de climatisation. Les autres chambres sont ventilées. Chaque case est équipée de petits chauffe-eau qui permettront dés l’électrification du village de fournir de l’eau chaude dans les salles de bain.. Tous les toits en paille ont été refaits avec la participation bénévole de la Jeunesse du Village. Les plantations sont en cours. De nombreux autres projets doivent se réaliser dans un proche avenir.

Sept emplois furent crées. Six des employés ont été choisis dans le village d’Elinkine. Début 2008, le campement ré-ouvrait ses portes. En 2010, cinq chambres économiques, sans salle de bain et un bloc sanitaire extérieur ont été remis en état.

Le bar, le restaurant et onze chambres peuvent désormais accueillir des clients dans des conditions tout à fait convenables pour des touristes européens tout en respectant l’aspect africain du site.

Depuis 2013, le Groupement d'Intérêt Economique (GIE) du village d'Elinkine asssure la gestion du campement villageois et une nouvelle équipe a été mise en place (voir page Equipe).

 

 

Commentaires (1)

1. Luc DAGES (site web) 04/02/2016

Mon message précédent ayant été effacé, je tiens à souligner que la suppression de mon nom de cette page et le remplacement par le nom de Mustapha Manga constitue un acte de dénigrement et un mensonge total.Cette information sera diffusée sur mes autres sites car je sais que ce message sera effacé par le gestionnaire du site.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Dépenser au Campement Villageois d’Elinkine, c’est aider le Village d’Elinkine

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×